FCTM Esope

S3.11 - Contrôles Non Destructifs avancés pour tubes d’échangeur de chaleur roulés soudés par laser

Oct 7, 2021 | 2:30 PM - 3:00 PM

Long Métrage

Description

La fiabilité des tubes pour échangeur de chaleur dépend fortement des essais non destructifs. Les essais destructifs tels qu’aplatissement, évasement ou cintrage ne peuvent fournir qu’une vision statistique sur une production. Au contraire, le contrôle non destructif (CND) peut être utilisé sur 100% des tubes. De nombreuses technologies de CND ont été développées au fil des ans. Les contrôles d’étanchéité, par ultrasons, par courants de Foucault, par ressuage ou par rayons X font partie des principales familles de CND connues dans la fabrication de tubes d’échangeurs de chaleur. Des normes internationales comme l’ASTM ou l’EN donnent des lignes directrices sur le type de CND à utiliser dans la fabrication des tubes. Les exigences dépendront du matériau, de la conception et de la technologie du tube (sans soudure ou soudé). Cependant, l’utilisateur peut se sentir désorienté et spécifier des contrôles ne répondant pas à son besoin. Il devient donc important de préciser aux utilisateurs quels sont les objectifs, les périmètres et les limites des technologies CND pour la production de tubes échangeurs de chaleur. Le choix des CND devient encore plus critique dans le cas du tubes roulés soudés par laser car cette technologie est performante mais peu permissive. Elle renforce la résistance à la corrosion comparée à une soudure obtenue en TIG. Elle est donc recommandée pour des matériaux fortement alliés tels que les aciers inoxydables super austénitiques, les duplex/super-duplex ou les alliages à base Nickel. De tels tubes sont utilisés dans des environnements corrosifs et/ou ils constituent une barrière entre deux fluides qui ne doivent pas entrer en contact. C’est pourquoi il est crucial de s’assurer de l’intégrité de ces tubes, pendant toute leur durée de vie. Ce document passera en revue certains des CND recommandés par les normes internationales pour la fabrication de tubes soudés. Il se concentrera ensuite sur le cas spécifique du soudage laser et montrera les limites des CND standard requis. Il présentera enfin les dernières technologies de CND développées spécifiquement pour les tubes soudés au laser. Ce document s’appuiera sur des exemples industriels. Nous verrons dans ce document que le soudage laser nécessite des CND très performants et qu’il est déterminant non pas de multiplier les contrôles mais de choisir les plus adaptés.

Presented by