FCTM Esope

S1.12 - Projet Sccodra – Monitoring de la corrosion des ouvrages métalliques pour le stockage des déchets radioactifs par Ondes guidées et émission acoustique

Oct 7, 2021 | 12:00 PM - 12:30 PM

Scénario

Description

Dans le cadre du projet Cigéo (Centre industriel de stockage géologique), le projet Sccodra (Suivi et Contrôle de la Corrosion des composants métalliques pour le stockage des Déchets Radioactifs) vise à développer des outils innovants de contrôle et de suivi dans le temps de la corrosion des aciers qui sont utilisés comme enveloppe métalliques de certains colis Moyenne Activité à Vie Longue (MA-VL) ainsi que le chemisage des alvéoles de stockage des colis HA (Haute Activité) garantissant la récupérabilité des colis durant la phase d’exploitation (100 ans).. C’est un projet de recherche industrielle qui s’articule autour de deux volets : - Le développement d’une technique CND sans contact des conteneurs métalliques des déchets radioactifs MA-VL à leur réception sur le centre de stockage afin d’en garantir l’intégrité de manière aisée, rapide, fiable et précise. - Le développement d’une méthodologie de suivi dans le temps de la corrosion sur des tubes de chemisage en acier placés dans les microtunnels dans lesquels seront stockés les déchets HA. Ce développement s’appuie sur des technologies innovantes issues des domaines CND, de l’électrochimie et des techniques électriques. La spécificité du projet réside dans la capacité de suivre l’évolution des phénomènes de corrosion de manière directe ou indirecte sur des structures de grandes dimensions dans un environnement complexe et sur des temps longs. Dans cet article, nous allons focaliser sur ce 2e volet du projet pour présenter l’avancement des travaux relatifs aux ondes guidées et à l’émission acoustique pour détecter et caractériser la corrosion sur le chemisage métallique. Labélisé par le Pôle de Compétitivité Viaméca, SCCoDRa est un projet de recherche industrielle, piloté par le CETIM, avec comme partenaires les Laboratoires MATEIS et LVA de l’INSA de Lyon, VLM Robotics, Origalys Electrochem et l’Institut de la Corrosion.

Presented by