FCTM Esope

"Nous vivons aujourd’hui sous l’ère du numérique et force est de constater que tous les secteurs sont concernés. Naturellement, l’industrie en fait également partie. De ce fait, les métiers de la chaudronnerie, tuyauterie, tôlerie et maintenance industrielle se donnent les moyens de répondre à ce qui est devenu, une exigence. Que ce soit le Syndicat lui-même ou ses adhérents, nous sommes tous en train de relever ce pari. Nous représentons des métiers où la technique ne peut-être substituée, en revanche, elle peut être mise en valeur. Nos industriels possèdent ou proposent une large gamme de solutions dites numériques parmi lesquelles : la maintenance prédictive, les logiciels de calculs performants ou encore les jumeaux numériques. Afin d’aider nos adhérents, nous nous devons de leur transmettre de façon toujours plus simple et rapide les informations décisives comme nos Codes de Construction par exemple. En parlant des Codes de Construction, ces derniers sont passés au format digital depuis maintenant 6 ans. Par ailleurs, le SNCT contribue activement au développement des logiciels qu’utilisent les industriels pour dimensionner leurs équipements sous pression. Défendre la profession passe forcément par l’intégration des dernières solutions innovantes , qui seront notamment présentées à ESOPE 2021, les 6 et 7 octobre prochains. Afin d’avoir une idée des problématiques soulevées, une table ronde digitale se tient très bientôt : le 3 juin prochain. Des échanges riches entre industriels sur nos enjeux industriels !"

"Aujourd'hui on compte plus de 1,5 millions d’appareils à pression en service. Pour innover et rester compétitive la profession doit intégrer les technologies et les outils de digitalisation qui ont fait leurs preuves (couts, qualité, productivité …) dans plusieurs secteurs industriels. 64% des PME/PMI veulent développer leur innovation grâce à l’intégration des nouvelles technologies comme la réalité augmentée, la robotisation, le machine Learning, la maintenance prédictive, la fabrication additive, … Avant ESOPE qui se déroule les 6/7 octobre à Paris, faites votre premier pas en participant à la table ronde qui est prévue le 3 juin de 9h à 10h."

"Depuis 2005, les parties prenantes des évaluations de conformité des Equipement Sous Pression Nucléaire (ESPN) sont confrontées à de multiples difficultés : interprétations différentes de la réglementation, non prédictibilité des délais d’évaluation et manque de visibilité sur l’avancement.
Dans ce contexte, ESPN Digital vient industrialiser la stratégie d’EDF de maîtrise industrielle de la réglementation (qualité et planning) pour améliorer la performance d’ensemble du processus de conformité des ESPN."

"Nous avons à notre disposition un nombre considérable de données que nous exploitons de manière très partielle. Le numérique et le digital autorisent des analyses en vue : repérer des points positifs et des points négatifs, permettre une forme de "prédiction" (Inspection des AP, pathologie et comportement des AP...), améliorer encore l'efficacité du RBI ou équivalent. Le digital est ainsi un moyen fiable (mise à disposition d’un document « original » qui permet de lutter contre toute fraude/falsification) et efficient pour partager des données entre utilisateurs (résultats d’inspection, analyses calculs ou de comportement etc…).

Cette nouvelle manière de travailler implique nécessairement une formation, un apprentissage de ces nouvelles technologies.Blended learning, réalité virtuelle, simulation numérique des gestes techniques : les entreprises s’approprient petit à petit ces nouveaux process. Cependant, il existe encore un écart entre le virtuel et la réalité « terrain ».
Les développements à venir devront donc se concentrer sur la réduction de ce gap pour permettre un fonctionnement optimal dans les années à venir."